Le village de EPPES (02) Index du Forum
Le village de EPPES (02) Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue 
                                                                                 

Invité

Bienvenue et bonne visite          

******************



Cliquez ci-dessous pour voir les photos et vidéos de la 2° fête de la moto et du quad du 3 Juin 2012

https://picasaweb.google.com/sodnikos/EPPES2012FeteDeLaMotoEtDuQuad



*******************


Suite à la demande de plusieurs habitants du village,
sachez que les photos du site sont téléchargeables :

* Placez votre souris sur la photo
* cliquez du bouton droit de votre souris
* cliquez sur "enregistrer l'image sous"
* Choisissez le répertoire ou vous destinez la photo sur votre ordinateur.
* Cliquez sur "Enregistrer"

Vous avez désormais la photo dans votre ordinateur.




**********
         
Collecteur de la taille, en 1707

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le village de EPPES (02) Index du Forum -> EPPES -> Le village -> Incursions dans le passé par Jacques Chédaille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Administrateur du site
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2008
Messages: 632

MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 09:47 (2008)    Sujet du message: Collecteur de la taille, en 1707

La nouvelle a fait le tour du village comme une traînée de poudre. En ce matin d’automne 1707, Jean LONGUET, collecteur de la taille, père de trois enfants dont un jeune bébé de deux mois, époux de Sébastienne de SOYE, fils d’André LONGUET tisserand et collecteur du sel, bien connu au village, vient d’être emmené entre deux gendarmes vers la prison royale de Laon.

Il est accusé de n’avoir pas remis, au receveur de la taille à Laon, les montants qu’il a été chargé de recueillir auprès des habitants du village.


Certains pensent que c’était imprudent de confier la collecte de la taille à un jeune homme de 25 ans qui manquait de plomb dans la tête. D’autres disent que cette fonction lui a été confiée grâce à l’influence du père mais que beaucoup de gens pensaient qu’il n’en était pas digne.

On ne parle plus que de cet événement dans le village.

L’arrestation aurait été décidée par le prévôt de Laon sur plainte du sieur GRANADEL, conseiller du Roi, receveur des tailles de l’Élection de Laon qui n’a pas reçu la taille du village pour 1707 et qui en est responsable sur ses propres deniers auprès du Roi.

André LONGUET, le père, rend visite au sieur GRANADEL qu’il connaît depuis longtemps, pour connaître ses intentions et trouver une solution. Ce dernier ne peut que confirmer la non remise de la collecte qui s’élevait à 455 livres. Comme il doit cependant régler ce montant au Roi, il ne voit pas d’autre solution que se tourner contre les habitants du village pour leur demander de s’entendre pour lui payer cette somme. Pour appuyer sa demande et lui donner une allure officielle, il a déposé plainte, auprès du bailliage de Laon, contre les habitants d’Aippes qui n’ont pas officiellement réglé la taille de 1707.

La procédure judiciaire suit son cours. On n’entend plus parler de rien au village jusqu’en octobre 1708, époque à laquelle les six plus gros payeurs de la taille reçoivent une mise en demeure de régler la taille de 1707 au sieur GRANADEL. Cette fois le mécontentement s’installe et le maire du village, Simon FRANÇAIS, son syndic, François VUATTIER et Pierre MARACHE, ancien officier de la justice du village, prennent les choses en main.

Jean LONGUET est en prison pour abus de biens collectifs et il n’y a aucune raison pour que les habitants du village soient obligés de payer à nouveau une taille qu’ils ont déjà remise au collecteur qui avait été désigné.

La seule façon raisonnable d’en sortir est que les proches parents du coupable compensent, de leurs propres deniers, la somme détournée. André LONGUET est bien d’accord sur ce principe mais ne dispose pas de la somme concernée….

La famille LONGUET est montrée du doigt par tout le village où les commentaires vont bon train. Marie CHEDAILLE se prépare à voir son héritage amputé des biens donnés en garantie à la communauté du village. Elle se désole de la tristesse de sa fille Sébastienne réduite à élever seule son quatrième enfant et qui s’use le sang à se rendre régulièrement à la prison de Laon. Simon est désolé pour sa sœur qui, malgré son mariage hors du commun, ne méritait pas d’être mêlée à cette sale affaire.

A l’époque, les prisonniers doivent payer au geôlier de la prison le coût de leur emprisonnement.

Le sieur GUERIN, geôlier de la prison royal, a donc obtenu une décision de justice, du 4 juillet 1709, à l’encontre des six plus importants contribuables à la taille pour que lui soit réglée la somme de 124 livres correspondant au coût d’emprisonnement de Jean LONGUET…..




Si vous voulez connaître la suite des aventures du collecteur de la taille d’ Aippes, rendez-vous à la page Informations pratiques.

Dans le fascicule 2, vous verrez comment les difficultés de la famille LONGUET mobilisent l’ensemble du village et se retournent contre la veuve du frère du collecteur indélicat en l’amputant d’une grande partie de l’ héritage reçu de son défunt mari.

A l’époque, le collecteur de la taille au village n’est pas un fonctionnaire de l’État, mais un membre de la paroisse, choisi par les habitants, pour une durée limitée.

Vous verrez comment le receveur du grenier à sel de Laon profite de la situation en achetant, à bon compte , une maison que les LONGUET doivent vendre pour régler la dette d’un des leurs.

Les conséquences locales de l’indélicatesse de ce jeune collecteur se lisent comme un roman policier, à travers les originaux des comptes-rendus d’assemblées de la paroisse, les reconnaissances de dettes de ses parents, les actes notariés de vente de biens pour régler la dette et la plainte déposée par le conseiller du roi, receveur de la taille de l’Élection de Laon..

Toute la paroisse est en émoi, et on la comprend.

Source : "Incursion dans le passé avec Jacques Chedaille" : http://chedaille.pagesperso-orange.fr


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 09:47 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le village de EPPES (02) Index du Forum -> EPPES -> Le village -> Incursions dans le passé par Jacques Chédaille Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com