Le village de EPPES (02) Index du Forum
Le village de EPPES (02) Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue 
                                                                                 

Invité

Bienvenue et bonne visite          

******************



Cliquez ci-dessous pour voir les photos et vidéos de la 2° fête de la moto et du quad du 3 Juin 2012

https://picasaweb.google.com/sodnikos/EPPES2012FeteDeLaMotoEtDuQuad



*******************


Suite à la demande de plusieurs habitants du village,
sachez que les photos du site sont téléchargeables :

* Placez votre souris sur la photo
* cliquez du bouton droit de votre souris
* cliquez sur "enregistrer l'image sous"
* Choisissez le répertoire ou vous destinez la photo sur votre ordinateur.
* Cliquez sur "Enregistrer"

Vous avez désormais la photo dans votre ordinateur.




**********
         
EPPES à travers les aventures d'Antoine, le maçon, de Jean-François, le meunier, du seigneur Charles-David, de Simon, le laboureur par Jacques Chedaille

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le village de EPPES (02) Index du Forum -> EPPES -> Le village -> Incursions dans le passé par Jacques Chédaille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Administrateur du site
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2008
Messages: 632

MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 09:19 (2008)    Sujet du message: EPPES à travers les aventures d'Antoine, le maçon, de Jean-François, le meunier, du seigneur Charles-David, de Simon, le laboureur par Jacques Chedaille

EPPES à travers les aventures d'Antoine, le maçon, de Jean-François, le meunier, du seigneur Charles-David, de Simon, le laboureur,


Quand on commence à s'intéresser à la généalogie, on ne cherche qu'à remonter le temps,à trouver le plus d'ancêtres possibles et établir leurs liens de parentés. C'est la course à la filiation.
On se rend rapidement compte que les informations deviennent rares à partir de la seconde moitié du 16e siècle. Les généalogistes savent que c'est François 1er qui, en 1539, par l'édit de Villers-Cotterêts, a imposé aux curés la tenue de registres de Baptêmes, Mariages et Décès. Il y a plusieurs façons de s’intéresser à ses ancêtres. L’une consiste à remonter le temps avec la volonté de rechercher l’ancêtre le plus lointain révélé par des actes ou des registres. L’autre se donne comme objectif de retrouver, pour une époque donnée, le maximum d’informations permettant de reconstituer, dans le détail et dans son contexte social, administratif et géographique, la vie d’un ancêtre donné.


Extrait

C’est cette seconde méthode que j'ai choisie.


Les premières recherches, menées dans les Archives départementales de l’Aisne, à Laon, aux Archives Nationales, à Paris, m’ont conduit dans le Laonnois et la Thiérache et notamment dans les villages de Montchâlons, Parfondru et Eppes à quelques kilomètres de Laon, en fin 17e, début du 18e siècle, à l’époque où les coteaux de Laon étaient encore recouverts de vignobles.
Cette époque, avec ses disettes, ses guerres, ses seigneurs locaux, est caractérisée par une mortalité précoce de ses personnages, le cheval comme moyen de communication et le bouche-à-oreille comme moyen d’information. Les femmes ne connaissent pas la contraception. Les familles comptent facilement une dizaine d’enfants. Les journées de travail sont très longues et physiquement épuisantes. L’Eglise est puissante et malheur à qui enfreint ses recommandations.

Le fait que mes héros portent le même patronyme que moi s'explique par la démarche adoptée en passant de la généalogie à l'histoire locale. On peut oublier leur patronyme pour ne s'intéresser qu'à leurs conditions de vie. Nous sommes très nombreux, en France, à être des descendants des membres du Tiers-État. C'est une petite partie de leur histoire que j'ai essayé de raconter en me basant sur les informations de première main que sont les documents d'archives.

La méthode adoptée est simple. Après m'être intéressé à tous mes ancêtres patronymes dans une région donnée, dans le cas présent le Laonnois et la Thiérache, je focalise mes recherches sur l'un d'entre eux soit parce qu'il a eu une vie originale soit parce qu'il semble typique de son époque. Si j'ai la chance de pouvoir rassembler de nombreuses informations sur lui, il devient le héros d'une monographie qui lui est consacrée. Initialement, je ne pensais avoir comme lecteurs que les membres proches de ma famille. C'est parce que j'ai constaté, à ma grande surprise, que ces monographies intéressent aussi des tiers que j'ai décidé d'ouvrir ce site. Parmi les tiers intéressés, outre les mordus d'histoire locale, sont les enseignants qui y trouvent des témoignages directs du passé qu'ils commentent à leurs élèves, en appui de leurs cours.

Source : "Incursion dans le passé avec Jacques Chedaille" : http://chedaille.pagesperso-orange.fr


Dernière édition par Administrateur du site le Jeu 10 Avr - 09:30 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 09:19 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le village de EPPES (02) Index du Forum -> EPPES -> Le village -> Incursions dans le passé par Jacques Chédaille Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com